received anonymously (translation):

"SEPTEMBER 27, DROME, FRANCE.

Last night, a group of antispeciesist activists broke into a battery-laying chicken farm with around 200,000 animals.
After cutting the wire fence with a bolt cutter, and breaking down the door to a shed with a crowbar, the group helped about twenty individuals escape this hell.
Now safe in different private sanctuaries, their lives begin now.
Urgent action is needed, every life saved is precious and will be freed from the speciesist system.
Their bodies will no longer be a resource of production....
You, antispeciesists who read this, it is high time to take your tools and force the doors of the farms, in order to get out as many individuals as possible. Connect your rebellious words with concrete actions that will have an impact for the animals that you will help to live.
We will return, again and again, until the final animal liberation."

French:
"27 SEPTEMBRE, DROME, FRANCE.

Cette nuit, un groupe d'activiste antispéciste s'est introduit par la force dans un élevage de poules pondeuses en batterie comptant environs 200 000 personnes animales.
Après avoir découper la clôture grillagée a la pince monseigneur, et défoncé la porte d'un hangard au pied de biche, le groupe a permis a une vingtaine d'individues de sortir de cet enfer.
Accompagnées dans différents sanctuaires privées, leurs vies commence des a présent.
Il est urgent d'agir, chaque vie sauvée est précieuse et sortira définitivement du système spéciste.
Leur corps ne sera désormais plus une ressource de production, qui une foi moins rentable finira dans les assietes des inconscients.
Vous, antispécistes qui nous lisez, il est grand temps de prendre vos outils et de forcer les portes de chaque élevage, afin d'en sortir le maximum d'individus. Afin de joindre a vos paroles révoltées des actes concrets qui auront un impact pour les personnes animales que vous aiderez a vivre.
Nous reviendrons, encore et encore, jusqu'a la définitive libération animale."