anonymous communique (see photos below):

"In the night of the 24th to the 25th of October 2006, Château-Landon's nutria breeder (in the Paris suburbs) was the target of ALF activists.

The nutria of this farm are detained to be murdered for their fur and their flesh is used to make pâté.

That night, 9 nutria discovered freedom. They were released 50 km from there, in a river in the middle of a forest with vegan food. Indeed nutria are vegetarian. The activists also caused important damage on their tractors.

"Released by the ALF", "Meat = Murder", "Fur = Torture", "The ALF
continues his fight", "We'll be back", "Here lives a killer" were painted on the walls.

Nothing can stop the ALF."

French version:
"Dans la nuit du 24 au 25 octobre 2006, l'élevage de myocastors (ragondins,
voir PJ) de Château-Landon (Seine et Marne) a été la cible des activistes de l'ALF.

Les myocastors de cet élevage sont destinés à être dépecés pour la fourrure et leur chair sert à faire du pâté de myocastors vendu au domaine. Le tortionnaire organise des visites scolaires et pour le grand public, visites de l'élevage et dégustations de pâté.

Cette nuit, 9 myocastors ont découvert la LIBERTE, ils ont été relâchés à 50 km de là dans une rivière au coeur d'une forêt. Les activistes leur ont laissé des croquettes végétariennes (AMI), en effet les myocastors sont végétariens et étaient nourris avec des croquettes dans l'élevage..

De plus, les activistes ont causé des dégâts importants sur leur matériel agricole: un extincteur a été entièrement vidé sur les tracteurs, dégageant une énorme fumée blanche, des câbles ont été sectionnés, des carnets de travail volés.

"Libérés par l'ALF", "Fourrure = Torture", "Viande = Meurtre", "Ici vit un tueur", "On reviendra", " L'ALF continue son combat" ont été tagués sur le muret des enclos et sur le mur extérieur de l'élevage.

Rien n'arrête l'ALF"