rough translation:
"In the night of 4 to 5 October a group of ALF activists set fire (with gasoline) a wood statue of a bullfighter located at the entrance to a village close to Perpignan (area of Roussillon - South of Fance). On its base, "ALF" was written. The following day there remained a charred piece. 3 weeks later, the statue was removed.

Several cars inscribed with drawings of bulls were ransacked (burst tires, broken mirrors and windscreen wipers) in the surrounding area. The initials "ALF" and "Bullfight = torture" were written.

ALF South-France"

Original French communique:
"Dans la nuit du 4 au 5 octobre un groupe de 4 activistes de l'ALF a mis le feu (avec de l'essence) à une statue en bois à l'éffigie d'un torero, situé à l'entrée d'un village près de Perpignan (région du Roussillon - Sud de la Fance). Sur le socle "ALF" a été inscrit.
La cible avec tout l'éclairage associé a flambé en dégageant une épaisse fumée noire. Le lendemain il restait un morceau calciné. 3 semaines aprés, la statue a été retirée.

Plusieurs voitures avec le dessin de toros à l'arriére ont été saccagés (pneus crevés, retroviseurs et essuie-glaces cassés) dans la grande ville attenante. Avec taggé à l'arrière le sigle "ALF" et "Corrida = torture".

ALF Sud-France"